Il y a des e-liquides disponibles en ligne, mais aussi, on peut concevoir soi-même sa base nicotinée. Toutefois, il faut être très vigilant, parce qu’une surdose n’apportera rien de bon. Pour éviter cela, il faut utiliser un calculateur de booster nicotine. Il permet de connaître le dosage exact des composants à mélanger. Ainsi, on pourra choisir précisément le dosage qui va de 0mg/mL à 20mg/mL.

Les boosters de nicotine

La particularité des boosters de nicotine, c’est qu’ils contiennent un taux très concentré de nicotine purifiée. Toutefois, la dose maximale est de 20mg/mL. Ainsi, on les trouve en général dans un flacon de 10 mL. On les utilise pour ajouter plus de nicotine pour avoir une tout autre sensation. Les effets des boosters de nicotines ne se manifestent pas tout de suite, mais quelques minutes après. Cependant, il peut irriter la gorge à cause de la dose très élevée en nicotine. Ainsi, on doit faire minutieusement le calcul booster nicotine, cliquez ici pour en savoir plus.

Par ailleurs, il y a aussi les boosters sel de nicotines qui contiennent de la nicotine en état vierge. En effet, le produit ne subit aucun traitement, aucun raffinement. La sensation qu’on va avoir ressemble à ce qu’une fumette produit. Cependant, il peut y avoir une euphorie après quelques secondes. Ils n’irritent pas la gorge, et ils sont disponibles en une concentration de 50mg/mL.

Le calculateur d’un booster de nicotine

Suite à la directive imposée il y a quelques années de cela, on ne peut plus vendre qu’un flacon de 10 mL de nicotine avec une concentration de 20mg/mL. Toutefois, la plupart des vapeurs utilisent des bases avec de la nicotine. C’est pour cela qu’on a recours au booster que l’on ajoute à la base sans nicotine en gardant la composition de cette dernière.

Pour aider ceux qui ne sont pas très fort en maths, il y a des calculateurs de booster nicotine disponible sur le marché. On doit indiquer le taux de nicotine ainsi que le volume qu’on veut avoir. Après, le calculateur e liquide indiquera la proportion de boosters qu’on doit ajouter et le volume final qu’on aura. 

Par exemple, on veut avoir un résultat final de 30 mL de base à 3mg/mL. On entre cette valeur dans le diy calculateur et celui-ci indiquera qu’on doit mélanger une base neutre de 25 mL et un booster de 4,5 mL. On n’a pas besoin de faire de calcul, il faut juste doser les composants et les mélanger. 

Pour faire la composition, il faut une bouteille propre et vide, si possible de grand volume. Il faut commencer par y mettre le taux de booster de nicotine indiquée par le calculateur. Après, on doit y ajouter la quantité de bases selon le calculateur aussi. Enfin, il faut secouer le mélange pour avoir un résultat homogène à la dose voulue.

Durant toute l’action, il faut mettre des lunettes de protection et des gants, parce qu’on doit manier avec une totale précaution les boosters de nicotines. On doit aussi mélanger un taux précis, c’est pour cela qu’il est fortement recommandé d’utiliser un calculateur booster de nicotine.

Quelques conseils sur les boosters de nicotines

Pour préparer un e-liquide qui est fortement dosé en nicotine, on doit mélanger seulement des boosters et des arômes. De cette manière, on obtiendra une composition à presque 20mg/mL. Il n’y aura aucun problème, parce que les boosters sont des bases au taux élevé en nicotine.

Pour avoir des mélanges plus homogènes, on doit utiliser le même taux de PG/VG de base sans nicotine et de booster.

Par ailleurs, il y a aussi les packs DIY qui comprennent tous les composants avec la quantité exacte. Ainsi, il y aura une base sans nicotines et des boosters. Après, on n’a plus qu’à mélanger et secouer pour avoir un e-liquide. Il est aussi possible d’ajouter des arômes pour un goût unique.

La concentration de nicotine à choisir

Les débutants ont un peu de problèmes dans le choix de le booster de nicotine dosage. En effet, c’est en se basant sur les expériences qu’on a faites précédemment qu’on peut trouver le meilleur taux de nicotine. Toutefois, il y a des concentrations adéquates pour chaque utilisateur. Si on veut avoir des dosages précis, il faut utiliser un calculateur diy ou un calculateur nicotine.

Pour les débutants, les amateurs qui ne se vapent que rarement, il ne faut pas excéder le taux de 4mg/mL. En général, on l’utilise avec des résistances subohm et un DL ou Direct lung.

Pour ceux qui se vapent normalement, en moyenne quantité, on peut oser une concentration de 6mg/mL à 12mg/mL. En général on l’utilise avec un dispositif MTL ou Mouth To Lung.

Pour les grands fumeurs qui arrivent à consommer un paquet de cigarettes en un jour, il est sans risque d’utiliser un mélange de plus de 12mg/mL. Cependant, le taux maximum que l’on conseille est de 18mg/mL. Au-delà de cette composition, la vape ne sera plus une partie de plaisir. En outre, avec ce taux, on doit prendre un sel de nicotine qui n’irrite pas la voie respiratoire. On doit utiliser aussi un atomiseur MTL pour se faire.