Réaliser soi-même son e-liquide est devenu une pratique courante, actuellement. En effet, à cause du manque de transparence dans la composition de certains e-liquides et aussi du désir de réaliser un goût unique, le vapoteur préfère faire lui-même son e-liquide. De plus, grâce aux différents composants d’un e-liquide qui existent sur le marché, notamment : les bases, les arômes ou le liquide saveur, il est possible de concocter un e-liquide diy correspondant à ses besoins.

Le DIY e-liquide, c’est quoi ?

Le DIY e-liquide est un mode de consommation alternatif qui consiste à concevoir soi-même son e-liquide. De ce fait, faire son e-liquide permet de choisir sa base, son liquide saveur, son taux de nicotine et de doser les arômes. Avec l’e-liquide diy, l’utilisateur de la cigarette électronique  aura  l’occasion d’inventer et d’essayer de nouvelles saveurs. Le principe du DIY est simple, il suffit juste d’ajouter des gouttes d’arômes concentrées dans une base neutre, puis laisser le temps aux arômes de s’exprimer environ 48 heures et le tour est joué.  Pour bien préparer son e-liquide diy et réussir sa composition, il convient d’utiliser des accessoires appropriés. Parmi ces matériels utiles, il y a les éprouvettes graduées, pour une préparation précise, les seringues, pour transvaser les ingrédients, les flacons PET, pour stocker l’e-liquide, et des gants en latex ou vinyle, pour se protéger.

Pourquoi faire son e-liquide ?

Faire son e-liquide soi-même offre de multiples avantages. D’abord, il permet de faire des économies d’argent importantes. En effet, le fait de fabriquer soi-même son e-liquide est plus économique que les recharges e-liquides prêts à l’emploi. Si la vente e-liquide de 10 ml sur le marché s’élève à 5, 90 €, le coût se révèle moins cher pour l’e-liquide diy, avec seulement  environ 0,80 €. Par rapport à l’achat d’un e-liquide prêt à l’emploi, l’e-liquide fait maison est donc plus rentable. Ensuite, bien que la qualité d’un e-liquide dépende des ingrédients qui le composent, la plupart du temps la non-transparence de la composition pousse le vapoteur à faire son e-liquide. En réalisant soi-même son e-liquide, ce dernier peut alors faire des combinaisons infinies au niveau de la composition. Grâce au divers choix d’arômes ou de liquides saveur ainsi que de bases sur le marché, il est possible pour le vapoteur de personnaliser son e-liquide selon ses besoins. Enfin, avec l’e-liquide fait maison, l’utilisateur de l’e-cigarette pourra non seulement créer des recettes avec des dosages en nicotine adaptés à ses goûts mais il pourra aussi concevoir sa propre base composée de propylène glycol ou d’un mélange de  propylène glycol et de glycérine végétale. Les arômes ou le liquide saveur jouent un rôle important dans la fabrication d’un e-liquide. Ces derniers vont donner le goût à la base. Ils se présentent sous différentes couleurs et ont de goûts multiples et variés. Et l’utilisateur, lui, pourra les mélanger comme bon lui semble pour obtenir les recettes correspondant à son goût.

Conseils pour la préparation d’e-liquide DIY pour un expert

Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles pour préparer votre propre e-liquide. Pour les ingrédients, vous aurez besoin d’une base neutre : le  propylène glycol et le glycérine végétale. Notez bien seulement  que l’e-liquide qui contient une forte proportion de propylène glycol procurera des sensations plus fortes. Alors, c’est à vous de voir. Concernant les arômes, évitez à tout prix ceux qui sont alimentaires. Ils ne sont pas bons pour l’inhalation. Privilégiez alors ceux qui vont donner du goût à la vape à savoir : les arômes classiques, fruités ou gourmands. En ce qui concerne le dosage de la nicotine, essayez tout de même de diminuer progressivement l’apport de cette substance jusqu’à sa disparition complète dans la recette car l’objectif ici est de fabriquer un e-liquide qui contient de moins en moins de nicotine pour pouvoir s’en passer complètement. Pour ce qui est de la réalisation de votre e-liquide donc, vous devez d’abord préparer la base neutre dans une éprouvette graduée et l’introduire, par la suite, dans un flacon au moyen d’une seringue. Ensuite, incorporez les additifs liquides (alcool, eau, diluant, nicotine) et la ou les arômes. Il est à noter que les dosages changent d’un arôme à un autre. Enfin, refermez le flacon et agitez pendant une minute, avant de laisser reposer pendant 48 heures.